Développée durant plusieurs années en collaboration avec l’ENSAM, la buse du procédé SOTIMECO apporte une précision unique du jet de transport de matière, ce qui lui procure un avantage essentiel face aux solutions concurrentes à trois jets.

Le prototype de SOTIMECO a été testé avec l’ONERA de Lille afin de valider la géométrie de la buse qui envoie la poudre avec le gaz de transport. L’illustration ci-dessous permet d’apprécier les travaux ayant permis de valider la géométrie de la buse. Ces images ont été réalisées avec la méthode de la strioscopie optique. Celle de gauche montre l’écoulement du gaz de transport sortant d’une buse trois jets classique (buse 1). Celle de droite montre l’écoulement du gaz de transport sortant de notre dernier prototype de buse SOTIMECO (buse 2).

Deux éléments sont clairement visibles sur ces images. D’une part les fortes turbulences à l’intersection des trois jets de gaz de la buse 1. D’autre part, pour la buse 2 qui n’a donc qu’un seul jet, le jet parfaitement linéaire qui atteint une longueur d’environ 30mm avant de devenir turbulent, avec une géométrie que SOTIMECO a elle-même définie.